Tourisme :

Site préhistorique du Thot

Depuis 1983, la Semitour a fait du parc du Thot un complément de la visite de Lascaux II.

Le site développe ainsi, pour répondre à la curiosité des visiteurs, toutes les facettes de la vie quotidienne de l’Homo sapiens et son lien vital avec le monde animal.

Avec les nouveaux aménagements inaugurés en 2005 et un parc animalier étonnant, les lieux forment un centre d’interprétation de la Préhistoire où sont mises en scène, à destination de tous les publics, les découvertes et les connaissances scientifiques avérées à ce jour.

 

Propriété du département de la Dordogne, le Thot apporte donc lui aussi une certaine aura au village avec par exemple quatre fac-similés majeurs de Lascaux (non reproduits à Montignac), la reconstitution d’un campement paléolithique et des animaux vivants qui descendent directement des espèces représentées sur les parois des grands sites ornés: rennes, bisons d’Europe, aurochs, chevaux de Przewalski et tarpans, bouquetins, cerfs, daims, etc.

 

Enfin, le musée offre un large panorama sur les techniques de l’art franco cantabrique ainsi qu’une approche du monde souterrain et de son exploitation par l’homme ; deux espaces pédagogiques sont accessibles sur réservation.

Le module d’art pariétal et celui de fouilles qui permettent respectivement d’initier aux subtilités de la peinture rupestre et à la recherche archéologique ont reçu depuis leur mise en place un grand nombre de groupes prêts pour une grande aventure au travers des âges.

 

Le parc du Thot est ouvert toute l’année sauf en janvier, tous les jours sauf le lundi en février, mars, novembre et décembre.

 

Renseignements : 05 53 50 70 44

(05 53 05 65 60 pour les groupes)

Courriel: contact@semitour.com

Site Internet : découvrez le site du THOT

Châteaux sur la commune de Thonac

Trois châteaux ont marqué l’histoire de la commune : Losse, Vermondie & Belcayre…

Château de Losse :

Chateau de Loss, Thonac, 24290

Celui-ci est le plus connu et le seul à être ouvert à la visite. Comme Belcayre à la frontière de Saint-Léon-sur-Vézère, il surplombe plus en amont la rive droite de la Vézère et la construction qui a conservé toute sa splendeur au troisième millénaire avait, à son origine, pris place dans une forteresse médiévale dont la fondation remonte probablement au XIVe siècle.
Classé monument historique depuis 1934, le château de Losse est l’une des places majeures de la vallée et doit son panache à Jean II de Losse (1504-1580), homme de guerre qui se distingua entre autres auprès de François 1er, de François II, du jeune prince de Béarn futur Henri IV dont il fût chargé de l’éducation, de Charles IX lors des guerres de Religions et lorsqu’il rendit Montignac aux catholiques.
C’est lui, fort de son expérience en terme de fortifications, qui apporta de profondes modifications aux lieux pour les adapter aux moyens de défense de l’époque tout en lui conférant les élégants caractères architecturaux de la Renaissance.
Défendu par le châtelet à la toiture de lauze, plus grand ouvrage de ce genre en Périgord, l’accès au château est également surveillé de l’échauguette en encorbellement sur la muraille, au-dessus de la douve. Les systèmes défensifs du pourtour contrastent dès l’entrée dans la cour d’honneur avec la simplicité d’une demeure aux pierres de calcaire blond: un joyau Renaissance serti dans un écrin médiéval.
Les jardins intra muros, les chambres de verdure en terrasse ornées de plantes parfumées apportent une grande sérénité et le grand logis abrite un remarquable mobilier des XVIe et XVIIe siècles.
Le château de Losse reçoit 30 000 visiteurs par an et sa notoriété rejaillit sur Thonac.
Il est ouvert au public tous les jours du 15 avril au 30 septembre ; en avril, mai et septembre de 11 à18 heures; en juin, juillet et août de 10 à 19 heures.
Renseignements: 05 53 50 80 08
Courriel : chateaudelosse24@yahoo.fr
Site Internet : www.chateaudelosse.com.

 

 

 

La Vermondie :

Située sur les hauteurs du village, la “Tour penchée de la Vermondie” faisait probablement partie intégrante du système des points de guet mis en place pour la surveillance de la Vézère et est inscrite à l’inventaire des Monuments historiques.

Ici dite démantelée en 732 par les Sarrazins mais ailleurs se réclamant d’une construction au XIIIe siècle, elle fait aujourd’hui partie d’un superbe domaine privé qui longe la route reliant Plazac mais son inclinaison rappelle qu’elle abrita antan une bien jolie histoire d’amour dont les récits diffèrent selon les époques. En voici deux versions…

« Autrefois, le seigneur de la Vermondie voulait marier sa fille Ermandine (ou Armandine) au riche seigneur de Losse mais la belle aimait un jeune troubadour et ne voulait pas du mariage décidé par son père. Furieux, ce dernier enferma l’amoureuse rebelle au sommet de la tour. Chaque jour, le troubadour venait jouer du luth au pied de la prison de la belle, jusqu’à ce que la grosse tour se penche jusqu’au sol pour permettre aux amoureux d’échanger le baiser des épousailles.» « Il y a longtemps, bien longtemps, languissait dans la tour du vieux Castel un prince infortuné. Or, chaque matin, sa jeune fiancée passait comme par aventure et levait ses beaux yeux vers la plus haute fenêtre. Tant implora la douce enfant qu’un jour la tour, émue, s’inclina si bas, si bas, que les deux jeunes amoureux purent échanger le baiser des épousailles. »

 

 

 

Belcayre :

Château de Belcayre, Thonac

Le Chateau de Belcayre, XVe siècle, XVIe siècle et XIXe siècle, à Thonac, est situé sur la rive droite de la Vézère, en aval du château de Losse; ce château privé n’est pas ouvert à la visite.

Vous trouverez autour de Thonac :

Grotte de Lascaux à Montignac (6 km au nord-est).

 

Village troglodytique de la Madeleine à Tursac (9 km au sud-ouest).

 

Château de Commarque À Les Eyzies- de- Tayac- Sireuil (12 km au sud-ouest).

 

Jardin du manoir d'Eyrignac à Salignac- Eyvigues (17 km à l'est).

 

Site de Castel-Merle à Sergac (2 km au sud-ouest)

 

Abris du Moustier - Musée Fossiles à Peyzac- le- Moustier (5 km au sud-ouest)

 

Château de Puymartin à Marquay (8 km au sud)

 

Préhisto-Parc de Tursac à Tursac (9 km au sud-ouest)

 

Site troglodytique de la Roque Saint- Christophe à Tursac (9 km au sud-ouest)

 

Château de Sauvebœuf à Aubas (10 km au nord-est)

 

Cabanes du Breuil à Saint- André-d'Allas (16 km au sud)

 

Château des Milandes à Envaux (22 km au sud)

 

Ancien hospice - Musée de la Médecine à Hautefort (26 km au nord)

 

Parc du château de Marqueyssac à Fayrac (21 km au sud).

 

Château fort de Castelnaud à Castelnaud-la-Chapelle (23 km au sud).

 

Château de Hautefort à Hautefort (26 km au nord).

 

Église Sainte-Marie à Sergeac (2 km au sud-ouest)

 

 

Découvrez l'Office de Tourisme Lascaux-Dordogne

Vous avez des fourmis dans les pieds ?

Une envie subite de sortie ?…

Pour vous guider, suivez le site internet de l'Office de Tourisme.

 

Bon voyage culturel !